Revivre la prière avec le Pape avec KTO

Temps de prière à 18 h

Ce temps de prière retransmis en direct aura lieu sur le parvis de la basilique vaticane, la place Saint-Pierre « vide ». « J’invite tout le monde à participer spirituellement à travers les moyens de communication, a poursuivi le pape. Nous écouterons la Parole de Dieu, nous élèverons notre supplication, nous adorerons le Saint Sacrement, avec lequel je donnerai à la fin la bénédiction Urbi et Orbi. » A cela s’ajoutera « la possibilité de recevoir l’indulgence plénière ». « Nous voulons répondre à la pandémie du virus par l’universalité de la prière, de la compassion, de la tendresse, a-t-il affirmé. Restons unis. Faisons sentir notre proximité aux personnes les plus seules et les plus éprouvées. »

Texte intégral de l’homélie du Pape

En suivant ce lien

Indulgence plénière

Dans un décret, la Pénitencerie apostolique dispose que l’indulgence plénière soit accordée « aux fidèles affectés par le Coronavirus » en quarantaine dans les hôpitaux ou chez eux, ainsi qu’aux soignants, aux proches et à ceux qui assistent les malades en s’exposant au risque de la contamination. Les fidèles qui s’uniront spirituellement à ce moment de prière par les médias recevront l’indulgence plénière selon les conditions rendues publiques par la Pénitencerie apostolique l’avant-veille.

Les conditions de l’indulgence sont

  • Manifester un esprit désireux de se détacher de tout péché
  • S’unir spirituellement par les médias à la célébration de la Sainte Messe, à la récitation du Rosaire ou du chapelet de la Divine Miséricorde, à la pratique du Chemin de Croix ou à d’autres formes de dévotion, par exemple la lecture de la Sainte Écriture pendant au moins une demi-heure,
  • A défaut, réciter le Credo, le Notre Père et une pieuse invocation à la Sainte Vierge Marie, en offrant ses épreuves dans un esprit de foi en Dieu et de charité envers ses frères et sœurs
  • Prier « pour implorer de Dieu la fin de l’épidémie, le soulagement des affligés et le salut éternel de ceux que le Seigneur a appelés à Lui »
  • S’engager à remplir les conditions habituelles de l’indulgence plénière dès que possible : confession sacramentelle, communion eucharistique et prière aux intentions du pape.

« en offrant cette épreuve dans un esprit de foi en Dieu et de charité envers les frères, avec la volonté de réaliser les conditions habituelles dès que cela sera possible »

Quelle est la différence entre le pardon des péchés et le don de l’indulgence

Article d’Aletéia

Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .
Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×