La façade

par Les Amis de l’Abbatiale.

La façade est austère dans sa rigueur, la simplicité de ses lignes et l’emploi des matériaux (pierres admirablement bien taillées).
- Deux tours encadrent une large partie centrale.
- De très puissants contreforts, très saillants et profondément ancrés dans le sol, accentuent les verticales.
- De grands arcs ont été lancés au devant du mur, d’un contrefort à l’autre, pour raidir la maçonnerie. Au-dessus, une galerie de circulation a été aménagée.
- L’immense portail a cruellement souffert des déprédations des protestants en 1562. Une statue de saint Robert subsiste au trumeau. Les sculptures des pieds-droits, du linteau, du tympan et des voussures ont disparu.
- L’escalier en éventail construit en 1758 remplace l’escalier droit de la largeur du portail qu’avait voulu Clément VI. Cet ajout d’époque Louis XV tempère l’austérité de la façade. Il en conserve la majesté avec ses 44 marches et sa dimension quasi théâtrale.

à découvrir également :