à venir...

  • Journées de l’orgue 2014 - Du 8 au 10 août Abbatiale Saint-Robert de La Chaise-Dieu
    Concerts d’orgue à 20 h 30 le vendredi 8 août et le samedi 9 août et à 17 h 30 le dimanche 10 août. Pas de réservation. Entrée 14 € pour les adultes et 7 € pour les enfants. Détail du programme en cliquant ici(replier)

    en savoir +

documents

Clément VI (1292-1352)

Pierre Roger est né à Rosiers d’Egletons (diocèse de Tulle) en 1292 d’une famille de petite noblesse.

A l’âge de 10 ans, il devient novice à la Chaise-Dieu. Destiné à la vie monastique, il est surtout remarqué par sa prodigieuse mémoire, ses facilités d’expression et la justesse de son jugement. L’abbé de La Chaise-Dieu l’envoie étudier à la Sorbonne en 1307, alors qu’il n’a encore que 15 ans.

Il y fait des études de philosophie, de théologie et sans doute de droit. Il est fait docteur en théologie en 1323 avant d’avoir achevé le curriculum complet. Ordonné prêtre, il se fait remarquer pour ses talents oratoires. Nommé Proviseur à la Sorbonne, il y enseigne jusqu’en 1327. C’est à cette époque qu’il se lie d’amitié avec le Cardinal de Mortemar (également du Limousin), ainsi qu’avec le fils du roi, le futur Jean le Bon, et avec le fils du roi de Bohême, le futur empereur Charles IV.

Pendant toute cette période, il garde ses attaches casadéennes, se faisant attribuer les fonctions (et les revenus) de prieur de Saint-Pantaléon (diocèse de Limoges), puis de Savigneux (diocèse de Lyon) et de Saint-Baudile (diocèse de Nîmes). C’est alors que se produit le fameux épisode au cours duquel il fût assailli dans la forêt de Randan et blessé au crâne, alors qu’il se rendait de Paris à La Chaise-Dieu, sans doute pour participer à un Chapitre général.

En 1327, il quitte l’Université et commence une carrière épiscopale : évêque d’Arras, puis de Sens, enfin archevêque de Rouen, il est nommé cardinal en 1338. Parallèlement, il exerce des fonctions de Garde des Sceaux et de Président de la Cour des Comptes auprès du roi Philippe VI de Valois.

Élu Pape en 1342 en Avignon, il prend le nom de Clément VI. Il meurt après un pontificat de 10 ans et se fait enterrer à La Chaise-Dieu en avril 1352.

Ce pontificat se fait remarquer par une conception théocratique du pouvoir. Il fut un Pape fastueux, comme en témoignent les constructions du Palais des Papes d’Avignon et de l’abbatiale Saint-Robert de La Chaise-Dieu. Il abusa du népotisme, comme un moyen d’asseoir son autorité.

Son amitié avec l’empereur Charles IV lui permit d’apaiser les relations entre l’Empire et l’Église. Il apporta un soutien évident au roi de France dans ses conflits avec le roi d’Angleterre Edouard III. Il maintint en Avignon le siège de la Papauté, résistant aux pressions de Pétrarque et du clan romain, tout en agissant en tant qu’évêque de Rome, notamment en y instituant le jubilé de 1350.